Va sur BLOGGER. Voilà les codes | utilisateur = blackblog03@gmail.com | le mot de passe = black021268 | et blog le Meilleur du Pire et Vice-Versace.

ARCHIVES

2.12.11

43 ans Je suis encore là





"En 2008, l'acteur Joaquin Phoenix annonce qu'il prend sa retraite du métier et tente sa chance comme chanteur hip-hop. Durant un an, son beau-frère Casey Affleck, armé de sa caméra, documentera au jour le jour sa dépression, son dégoût de la célébrité et ses nombreux revers. Parallèlement, l'ex-acteur à l'apparence négligée entame la tournée de promotion du film "Two Lovers" de James Gray, durant laquelle il crache son fiel contre le show-business et tient des propos incohérents devant les caméras de télévision. Entre les sauteries avec ses amis et ses prestations de rappeur, Joaquin Phoenix, devenu la risée de tout Hollywood, crie son désespoir."

LIEN DIRECT VOSTFR
http://www.megaupload.com/?d=ZB0VSNJQ

Une critique approved by TH * un vrai barbu (no fake-no hollywood branlette)

http://www.toujoursraison.com/2011/07/im-still-here.html



* "(...) Héros du quotidien. Qui n’est pas héros parce qu’il sauve ou défend mais parce qu’il incarne un idéal, même quand il dort, même ivre mort. Il est le produit de son auto fiction, de son exemplarité. TH n’a plus besoin d’une double vie, il a réussit à rendre sa propre vie mythique… il n’a plus à utiliser la cabine téléphonique pour se transformer. Il est. La rançon et le sacrifice de son geste, c’est qu’il ne sera jamais un mec normal tant il assume, du héros épique, toute la part d’ombre et de trivialité. Tout ce que vous ne lirez jamais dans les livres de contes modernes Closer ou Entrevue. Car contrairement aux usual suspects paris-itaires de notre inconscient (inutile ici de les name-dropper si la chute de leurs noms ne nous en débarrasse pas complètement), l’exemple de TH nous apprend à vivre. Contrairement à l’immense majorité des putes branchaga avec lesquels il feint la parenté, TH mérite d’être étudié.

S’il ne fallait retenir qu’une seule leçon de ce film trop long et qui commence mal, elle prendrait la forme d’un moralisme inespéré. Des héros, nous nous voyons transmettre l’inspiration à faire un monde meilleur. A sa façon dépravée, rigolarde, toxique et généreuse, TH est de ceux là."
http://gonzai.com/publi-redactionnel-the-moules-mystery-tour/




eXTReMe Tracker