BLACKBLOG

Va sur BLOGGER. Voilà les codes | utilisateur = blackblog03@gmail.com | le mot de passe = black021268 | et blog le Meilleur du Pire et Vice-Versace.

ARCHIVES

22.9.16

Ce soir Pop 1280 • Blackmail • Krikor • Th Th à La Station


Programmation Dark Suburb ce soir


Tchao Pantin meets New-York 1997
https://www.mu.asso.fr/station


LINE UP & HORAIRES


Blackmail : 20h30 - 21h30

«
Peu d'instruments, et toujours les mêmes. Peu de verbes, en français. Une langue coupée, collée sur fond de textures synthétiques qui èrent en territoire ballardien.
En pleine crise, Blackmail est le meilleur groupe de blues de cage d'escalier de HLM.
»



 POP 1280 (N.Y.C) : 21h40 - 22h40

«
Leur nom est issu d'un polar de Jim Thompson. Pop 1280 sont quatre new yorkais nageant dans la même eau saumâtre que leurs congénères Pissed Jeans ou The Men,
et cultive un sens très cinématographique de leur punk synthétique et industriel


&


 Kirkor : 23h > ??

« Il est difficile de résumer simplement la musique de Krikor, car elle est devenue aujourd'hui plus hybride que jamais, empruntant à diverses de ses obsessions musicales : le son brut de la Chicago House, les sons abstraits de la techno minimale, l'urgence et l'énergie du rock(abilly), la dureté de la musique industrielle, le romantisme sombre du folk anti-héros des 60's et la musique concrète. »


*

18h30 - 20h30 warm-up (
disco cosmic synth post-punk)


« Je remonte à la nage  vers la Station vers 15 h, je dépouille des roms pour être sec
et je devrais être au Get In dans les temps...
»

« Personnage incontournable des nuits parisiennes, cet allumé de première adepte du Do It Yourself est aussi doué en écriture qu'en bidouillages de son sur ordinateur. Spécialiste de l'expérimentation directement sur sa personne, il a l'art et la manière de s'attaquer à tous les petits problèmes de la vie et de les résoudre en trouvant la solution du problème aussi bien en faisant la cuisine qu'en jouant au jokari. Figure désormais culte du XIXe, c'est grâce à sa présence que cet arrondissement est enfin sorti du XXe siècle. Son œuvre musicale se doit d'être décrite comme le gangbang tant attendu de Betty Page par le Big Lebowski associé à John Kennedy Toole, Alan Vega et Hunter S. Thompson sous liqueur du Kentucky.»  Géant Vert in ROCK CRITIC n° 1 (septembre-octobre 2016)


Hommage au dude Géant

**


Gratuit avant 20 h après c'est 6 € (conseil : chargez-vous avant, pendant-après vous sentirez plus léger)

https://www.facebook.com/events/561626004039984


17.9.16

FERMETURE DEMAIN SDH 2.0 sur NING + NAISSANCE ROCK CRITIC

BONJOUR !

J-1. 
RAPPEL : le site-réseau social SDH 2.0 va fermer.  




RE-LIRE CE MESSAGE sur la home !

Demain normalement ce site sera HS et cette news-letter ne fonctionnera plus. 

IMPORTANT
: Avez-vous bien récupéré vos articles, photos ? Oui ? tant mieux.  Non ? Grouille toi !
Parce qu'après c'est mort, ça fait 10 jours que je le signale... T'as rien publié ? Super ! On n'en parle plus. 

De mon côté, je suis en train de récupérer mes articles un à un. Je copie/colle. Marrant de se relire... En toute mégalomanie et maladresse  je me dis : quelle pêche, quelle énergie (noire) je peux avoir quand je commence à envoyer du bois et les commodes avec !!!

Vite, avant demain, regardez-bien votre profil et votre blog, vous avez peut être écrit un texte qui pourrait vous réveiller de nouveau... vous inspirer, c'est votre muse ou votre mauvaise fée... A vous de voir... Test !

Dans mes billets, j'ai aussi publié des amis, artistes, journalistes... je donnais des coups de pouce, je rendais hommage, cela servait à çà, le SDH 2.0 ning...

Presque comme un vulgaire profil facebook mais la page sur ning était gravée dans le web 1.9 extérieur au web 2.0, en périphérie de FB... comme un squat... virtuel.

Ainsi mes paroles écrites, les mots - parfois le sens - la révolte, le coup de gueule ou l'hommage, la passion n'étaient pas diluées dans le bleu du WTF facebookien. Oui au fond tout le monde s'en fout mais pas moi et c'est bien l'essentiel.

Quand on a écrit des articles, textes, billets d'humeurs, chroniques, on les garde, on les encadre, on les édite d'abord mais où ?... On ne les fout pas à la broyeuse du réseau Facebook où tout le monde dit n'importe quoi, où tout perd de sa valeur... cela servait à çà, le SDH 2.0 sur ning...

Garder çà sous le coude ... quand on perd la poigne de sa volonté, c'est la mort de l'âme.

BRAS DE FER avec le pire de moi même, si je perds, je me vends et je vais en enfer. 

Je ne pouvais pas laisser fermer le SDH 2.0 version ning sans finir par deux choses.

La première c'était le rappel de l'utilité d'un site personnel - si vous êtres un peu écrit-vain, gonzo ou spammeur professionnel - et encore plus,  l'utilité des sites collectifs de type "ouvert", sans approbation dans l'interface, sans "chef" donc...

Pas comme dansces webzines snobinards de la pop corporate parisienne que j'ai remis à leur place une fois sur le SDH 2.0, pour garder ma liberté, ma dignité, mon indépendance testostéronée marre de "sucker" les boss de publication même quand ce sont des potes - on appelle çà, des rédac'chef , j'en ai connu un seul de vraiment "moderne", à la page , il s'est barré depuis pour duder (véridique)  - les pigistes, les auteurs, les diggers doivent se fadder les dépressions permanentes et les concessions des bobos frustrés mâle alpha qui veulent faire de la thune avec des média web (ou papier payant c'est pire). Ils sont pris dans le piège de la culture pop marchande en 2000 WTF et plus personne ne veut payer à part les vieux schnocks. Ce sont les annonceurs, les rédac'chefs ou pire la nostalgie.

APARTÉ : Pour réussir - faire de la thune sur le web donc VRAIMENT de la caillasse -  je parle pas de faire du prolétariat-bobo à la Konbini ou même  à la Brain (je baille tellement ce sont des fiottes poppeuses) en oubliant votre cerveau et vos couilles  - NON pour faire de la thune, faut réguler juste des services communautaires d'information pure de type "mainstream" comme ALLOCINÉ ou mieux, le chef d'oeuvre collectif 2.0 SENS CRITIQUE sinon, laissez béton les mecs et mettez vous au jardinage après le boulot. Perso, moi je vais là, je vous raconte pas l'aventure avec les fichiers cryptés c'est une joie nerd.

BREF... Le SDH 2.0 sur ning était un média communautaire libre (payant aka je le payai chaque mois pour moi et pour vous... certains collectifs technos se sont bien régalés...). Comme d'hab', je me suis affranchi d'un pouvoir, d'une aliénafion, celle de Facebook en 2009 avec sa censure débile puritaine en plus de son effet dévastateur sur la créativité.

Ce SDH 2.0 sur ning... j'en ai pas fait grand chose au fond, quelques partenariats  et quelques textes dont celui là complètement taré écrit le 31 décembre 2014 - c'était juste un moyen d'indépendance mentale pour m'isoler de la hype et du bleu facebook ou des rédactions déprimantes des mag branchés papier et web soit en tant qu'artiste ou en tant que chroniqueur... pour publier ma came énervée sans demander rien à personne, sans "sucker" (courber l'échine pour demander une liberté d'expression qui devrait être la base de tout média) -  en ce moment question expression et production, je préfère réaliser moi même la musique (avec un peu de texte) que j'écoute (relis, c'est le paradigme final) au lieu de subir et d'en parler - en bien ou en mal - et surtout de duder avec la BS, mes potes dudes que je compte sur les doigts de la main.

Et la deuxième chose que je voulais communiquer, c'est la naissance d'un nouveau média, ROCK CRITIC crée par Géant Vert et l'artiste graphiste Ben Hito

Géant Vert n'est d'autre que le parolier et fondateur de Parabellum le groupe punk des années 80 qui balançait CAYENNE et AMSTERDAM entre autre... Il est journaliste également à Rock'n Folk depuis 15 ans.

Parabellum.. Je peux vous dire que ce n'était pas les "Sexy Cool" ou "Salut, c'est sushi" et encore moins LA F(L)EMME... ni même les Bérus, tiens ! Le chanteur est désormais fonctionnaire au CNRS... . Le chanteur de Parabellum est mort. Schultz, paix à ton âme comme Daniel Darc et d'autres mais je vous le dis direct, je préfère les dudes - les poètes de la lenteur - aux punks nihilistes de la pop marchande. Au mieux de leur forme, ils se foutent en l'air à l'age de 27 et rejoignent le club.

Je mange tous les vendredis avec le parolier de ce groupe donc Géant Vert... Comme, à tous les copains du vendredi, je lui ai donné mon disque un CD 100 % fait maison  sur mon propre label JOKARI GARAGE - ce n'est pas une démo, non c'est un p'tit disque fini du siècle 2000 WTF quai de la Loire, pas du KAKATERINE en phase terminale bobo ou un autre artiste qui essaie depopifierson compte en banque, le mien descend dans le ZEN  le plus absolu - c'est le 3ème acte de mon projet 2000 WHAT THE FUCK en me disant que ça allait direct à la poubelle du Géant, qu'il n'allait pas supporter ma poésie sonore déglinguée et bien je me trompais...

Je me retrouve avec les Ramones et Pascal Comelade !!! Chouffe :


ROCK CRITIC, c'est un gratuit de 24 pages, un GRATUIT ouais mais pas comme VICE (un sous Actuel) ou Red Bull Academy : des sous-merdes éditoriales bouffées par les annonceurs qui, au mieux, crée des snobismes pop, pas des ouvertures techno.

ROCK CRITIC vous pouvez  vous le procurer par exemple à L'INTERNATIONAL RECORDS (12, rue Moret) et ailleurs comme le zinc de la brasserie du Maroc, venez discuter le bout de méchouis avec Géant Vert il est présent tous les vendredis...

Bon je vous laisse, c'était un peu long, je vous enverrai encore une dernière nouvelle peut être demain sinon on se retrouve avec plus de 100 membres sur ce groupe FACEBOOK (je prépare la suite  ou là... on verra... GO SLOW encore... peut être que je ré-ouvre la mailing liste, n'ayez crainte, je prends juste mon temps parce que je ne suis pas à l'usine, plutôt dans un hamac ou mieux, je me laisse flotter dans une rivière ou un canal en bas de chez moi. Parfois je lève un doigt - le petit - aux passants médusés par pareille flotte.



Belle soirée !

TH

16.9.16

SDH 2.0 FERMETURE ! Encore deux jours pour se retrouver sur le nouveau groupe SDH 2.0




Bonjour !


Comme annoncé depuis 10 jours ce réseau social dit « le SDH 2.0 »  extension du SYNDICAT DU HYPE - 
trucdansmatête - hébergé par la société NING qui compte encore plus de 1600 membres (dont vous normalement...) ferme son vortex (je traduis où on relit Dantec ?) ce dimanche 18 septembre 2000 WTF.

La raison de cette fermeture est simple : la location du service pour ce site-réseau est devenu trop élevée.


CONSEIL DU SIÈCLE WTF: En ce moment, je dégraisse mes charges fixes2merde, en supprimant des abonnements, assurances, services que l'on m'a collé au culcul mental, je vais économiser de quoi bouffer pendant un mois. Je vous conseille de bien checker vos relevés de compte et d'enlever tranquilos le superflu. Au début, ça fait chier de se concentrer pour l'administratif, d'appeler les services ou de leur écrire mais après ça devient comme un jeu vidéo hardcore : Shoot the bills up ! Flingue les factures et ton boss final sera ta liberté qui s'agenouillera devant ta volonté. OH YEAH.

FERMETURE DU SDH 2.0 CE DIMANCHE : je vous prie une dernière fois (t'inquiète, je vais encore spammer) de vous inscrire sur ce tout nouveau groupe facebook * qui, compte désormais plus de 70 membres et au passage, je salue de tout cœur, les remercie de leur fidélité : MERCI DUDES ET DUDETTES !


Sinon pour aujourd'hui, on se retrouve comme depuis 2 ans - pas une fois, Le Ranx ou moi n'avons failli à l'appel de la semoule sacrée - ce midi à 12 h 30 RDV à la brasserie du Parc (38, rue du Maroc - Paris 19e) pour le vendredi des dudes (encore une extension du SDH...)


https://www.facebook.com/vendredude

BONNE
ET BELLE JOURNÉE !

TH

7.9.16

IMPORTANT ! SDH 2.0 ce site-réseau va fermer son vortex le 16 septembre 2000 WTF


Network Email

Salut  !

Le réseau SDH 2.0 sur ning avec les 1605 membres (dont vous normalement) va fermer ses portes  le 16 septembre (la location du service devient trop cher), je vous prie de venir vous inscrire sur ce tout nouveau groupe facebook.

https://www.facebook.com/groups/syndicatduhype2000WTF/

Remarque : ce tout nouveau groupe n'est pas une page officielle de type pyramidale mais bel et bien un groupe de discussion rhizomique, anarchiste où tout le monde pourra communiquer dessus, "spammer", "réseauter", faire de la pub pour son taff/création ("autopromofion"), "sucker", "casser", draguer, chialer, gueuler comme il l'entend... A priori aucune modération bien entendu n'est prévue (...) trois petits points hein.

IMPORTANT Si vous avez des articles, photos sur votre compte actuel, veuillez rapatrier à la main vos données svp... J'ai fait une sauvegarde des photos mais je pense que vous les avez largement tous sur vos disques durs. Pour les articles, c'est plus compliqué donc copier/coller sur word/open office OK ?

Je vais envoyer pendant une semaine des rappels rébarbatifs donc prenez patience et excusez du dérangement "spammique" dans votre B.A.L mes amis...

Petite histoire : J'ai crée le SDH 2.0 une alternative web 2.0 sur ning à l'époque (septembre 2009) pour que certains abonnés censurés sur facebook puissent s'exprimer librement surtout par rapport aux images érotiques et pornographiques.... Rappelez-vous mes spams ensuite avec des culs toutes les 5 lignes (LOL).

Après 2010 J'ai ensuite gardé le réseau ouvert  - et à l'époque il était encore gratuit - mais progressivement tout le monde a de nouveau réseauté sur facebook (le réseau social le plus puissant bien entendu avec seulement la fonction des statuts... Ning se chie dessus désormais et demande de la thune...) et chacun a laissé tombé les branlettes, le cul, les pages et les fonctionnalités de ce réseau libertaire, dont moi également à part pour la newsletter, la home du site et mon blog que je tenais par plaisir et pour quelques partenariats (Chronic'art, Trax, Étrange Festival et d'autres...)

Voilà on se retrouve tous sur le groupe

https://www.facebook.com/groups/syndicatduhype2000WTF

La page officielle SDH sur facebook est là depuis des années mais elle a ses limites question partage d'infos donc j'ai crée le groupe précité au-dessus...

A noter que la mailing liste SDH sur yahoo est en incubation depuis 2010, comment il dit le Dude ?

Ah oui : GO SLOW.

Même ORANGE en parle en cette rentrée...

ralentissez c est la-rentree-slow-life-deconnexion-digital-detox

Bonne migration, diaspora WTF les dudes !

DUDESQUEMENT

TH

Visitez SDH à l'adresse suivante : http://syndicatduhype.ning.com/?xg_source=msg_mes_network

 

6.7.16

Release Party ! ACT III - 2000 What The Fuck - THTH au Sans Souci - PARIS



Bonjour,

Production poétique sonore indépendante.
ACT III - 2000 What The Fuck est D.I.Y - fabriquée à la main et avec les moyens de production lambda,
sans aucune subventions, ni aides - à part celle émanant de la CAF (sujet d'un morceau, le premier) -
ni dossier, ni relations mondaines, ni tampon à part celui de l'auteur.

Elle est 1 % numérique et 99 % arty-stique



Petite machine célibataire, usine orpheline, elle fait partie d'une poésie sonore "pop" délivrée du territoire de la poésie institutionnelle
qui s'est sclérosée pour que quelques ténors gardent leurs parts de marché sur la performance.

Kamikaze, cette production gatecrash le musée Grévin de la chanson française sans aucun désir de « réussite » et en ressort aussi vite
pour se ressourcer in vitro dans la vie et ses extensions.

ACT III - 2000 What The Fuck est  là, présent, sur-vivant - sur, à travers -  les réseaux de la création anonyme.



Et maintenant une citation :

« Les individus sont tels qu'ils manifestent leur vie. Ce qu'ils sont coïncide donc avec leurs productions, tant par ce qu'ils produisent que par la manière dont ils le produisent Pour qu'il y ait expérience, il faut vivre — écrire, c'est-à-dire selon une pratique telle qu'à l'horizon, à l'horizon toujours lointain, on pourrait répondre « Oui » à la question : « Êtes- vous ce que vous faites ? »

L'USAGE — Quartier Vaumeilh, Corbières


Pour fêter la sortie locale du 3ème acte de 2000 What The Fuck, une soirée au Sans Souci.

Quelques lignes sur les précédents opus :

« Il s'est créé sa propre dynamique, à hauteur d'homme. Il a prit le temps de bidouiller seul chez lui un son très perso, comme une sorte de Daniel Johnston electro. »
Phoenix Hellcat 
pour apar.tv

« Alan Vega venait des arts plastiques, ThTh ça tient plutôt du « web2merde », mais il y a la même volonté de trouver et de tenir l'organique, le truc avant tous les autres. »
Louis-Stéphane Ulysse  pour Le BonBon Nuit

« Thierry Théolier est un cas, autant vous le dire tout de suite. Dilettante, performer cultivé et pamphlétaire virulent... »
Nicolas Metzler  pour Lords of the rock

« C'est toujours porté par une intuition du monde ­ musicale et textuelle ­ oxymorique. Dans un même élan électro pété, l'égocentrisme tend une main fraternelle,
le désespoir revenu de tout laisse déborder sa joie, le nihilisme expose un ordre divin
»
Cyril Lener
pour Technikart



Jeudi 7 juillet « 2000 WTF »
22 h jusqu'à la fermeture.
65, rue Jean-Baptiste Pigalle - 75009 Paris



https://www.facebook.com/events/624278761063008/

Merci de votre attention en espérant vous voir demain soir...

Dudesquement.

TH

PS : Verso d'une carte postale envoyée par une anonyme sous le surnom de "La Fille Verte Des Fjords"
pour commander le 3ème acte de 2000 What The Fuck
par la poste (réseau national)

 

THIS IS NOT MAIL ART.



30.6.16

AUTOPROMOFION ! Sortie de 2000 WHAT THE FUCK - ACT III - JOKARI GARAGE (2016)

Bonjour,
Avant la Saint Thierry (1er juillet), je vous annonce la naissance de mon dernier rejeton électronique !!!  Il pèse pas lourd, quelques grammes...

Sortie locale (19ème rive droite) 

de 2000 WHAT THE FUCK - ACT III - JOKARI GARAGE (2016)


8,88 € - 25 tracks (61 mns)

Genre musical indéterminé

aka

Poésie sonore pop ?

Chanson française hardcore ?


Variété dégénérée ?


Mode d'emploi techno ?


Foutage2gueule electro ?

OSEF !

C'est du 100 % THTH

Avec de La BS

du Chevé,

des pitchs de nanars

et la charte du spectateur MK2-UGC complètement WTF.

Commandez le  via ththeolier@gmail.com

10 € port compris et une lettre de dude écrite à la main à La Pointe Lafayette.

Love, Couscous, D.I.Y  & Dudisme Frenchouille.

Grosses bises


TH

9.6.16

Ce soir ARTS NUMÉRIQUES - EXPLORATIONS SONORES avec Grolsch & TRAX mag _ Baptême # 5 - Francis Inferno Orchestra, Flabaire, Mézigue, Mud Deep - OPEN BAR


CE SOIR !



BAPTÊME # 5

PARIS 19ème - La Petite Halle (ex La Villette Enchantée)



Jeudi 9 juin 2016 - De 19h à 1h - Entrée gratuite (OB)





Grolsch
présente la 5ème édition de BAPTÊME en partenariat  avec Trax Magazine.



Un événement hybride, entre performances sonores et visuelles (Arts Numériques, DJ sets, Vjing, Installations ... ).

Un espace d'expression unique pour les jeunes artistes parrainés pour cette édition par D.KO Records.


De 19h à 21h, une table ronde permettra à parrain et parrainés d'échanger, partager leurs expériences
et sera diffusée en direct sur Rinse France.


https://www.facebook.com/events/798647666901391


http://traxmag.com


Boosted old school 1.9 by
syndicatduhype.com



28.4.16

Ce soir , vernissage et concerts gratuits avec FREAK WAVE (revue)

Bonjour !

Ce soir, comme un goût de NIMP' (soirées et expositions du SDH) et de Cercle Pan!... 
Les anciens abonnés du syndicat voient très bien l'ambiance...


Là, ce soir c'est avec la revue Freakwave regrouper royalement cette faune de freaks artistes et performers



A l'occasion de la parution de Freak wave numéro 6, une soirée de présentation est organisée à point FMR. Radicalement subversive, dérangeante, voire noire, la revue Freak wave est un mélange de styles, de générations et d'origines unifiés dans un même thème : un insolent parti-pris misanthropique. Donner libre cours aux humeurs, fussent-elles fielleuses ou cyniques, aux antipathies pathologiques ou plus simplement à la sincérité.

Freak wave, c'est l'art descendu de son piédestal, ébouriffé de contre-culture et d'imagerie populaire. Peintures de fêtes foraines, photomontages troubles, dessins porno-sociaux, pamphlets rageurs, prose décadente et poésie kamikaze participent de la subversion, à contre-courant de l'art officiel engendré par les écoles des Beaux-Arts du Commerce et de la Banalité Équitable.

De la littérature noire à la peinture mauvais genre, Freak Wave fédère les courants de la contre-culture française et étrangère. Bousculant les barrières de l'art, les influences pèle-mêle des fanzines, du multimédia, de l'art brut, des écoles sensationnistes sud américaines, ou encore l'arrivée d'une école africaine curieuse, ces tendances si diverses font de cette mouvance un courant artistique majeur du début du 21e siècle.

Au plus loin des jugements de valeurs et dans une démarche baroque non-sectaire, Freak wave 6 rôde sur l'océan sulfureux de la culture de rue, du punk/rock et de l'art voyou.


AU PROGRAMME


19:00 vernissage

Présentation Freak wave 6

Projection films courts et exposition interdite aux mineurs (et aux cons)

19:45 lectures

Michaël Pécot-Kleiner
Christophe Comentale

20:00 : concerts

Jokband - chansons - 30 mn
Franck Sabbath - rock psyché - 30 mn
Butch Mc Koy - folk rock - 30 mn
Moistcréatures - défilé mode monstres - 15 mn

Sydney Valette - electro punk - 30 mn

23:30 : DJ set

THTH
Freaky Manège


Fermeture vers 2 h.



POINT ÉPHÉMÈRE 200, Quai de Valmy • 75010 Paris

https://www.facebook.com/events/1112310792184971

****************************************************************************

http://syndicatduhype.ning.com


23.4.16

Cet aprem ! « Le Vendredi des Dudes » invité à LA CHAMBRE A AIR


RDV
aujourd'hui à LA CHAMBRE A AIR


(émission de radio nomade, live, in-situ sur une place publique animée par Xavier Faltot


vers 
16 h aujourd'hui au  2, rue Buisson Saint-Louis 10ème (Gotham city)





Petit rappel : ma rencontre avec un des dudes vendredimadaire Ranx Erox​ (en plus de l'avoir remarqué comme traducteur irremplaçable à L'Étrange Festival​) et la naissance du Vendredi des dudes​ provient de cet article de Cyril De Graeve​ :

http://thth.free.fr/dude_manifesto/article/

Je ramène dans ma clé USB un morceau - Dirty Mind - de † Prince † bien-sûr (bizarre comment sa mort me plombe alors que la disparition de Bowie m'a laissé de marbre, peut être que cet artiste black-trouble, démiurge de son état représentait au delà la musique aussi la rébellion, la loose magnifique x 1000 et l'artisanat a.k.a le DIY...) 

A tout à l'heure !

Allez y en marre du web, pas pour rien qu'il y a aussi la NUIT (jean-jacques) DEBOUT mais c'est une autre initiative que je devine politisée à la toute fin - je commence à digger le backoffice du site trop bien foutu - et je peux vous dire que le vendredi qu'on est trop dude, bourré pour essayer de remplacer ces suckers de politicards.


Ramenez votre gourde de gnôle (rhum dérangé)

Ged Gedyah !

TH

15.3.16

Ce vendredi 3ème dédicace du Dude Manifesto au Dude (bar)



« Chers tous,

Thierry Théolier débarque chez Le Dude, vendredi 18 mars à partir de 19h, pour une troisième dédicace.

C'est l'occasion pour les dudesses et les dudes parisiens de rencontrer un drôle de mec et de changer peut être leur vie, livre en main.

Pour info (ou rappel), le Dude Manifesto est un corpus de textes et de poèmes "dudesques" entre l'essai et le manuel de savoir vivre.
Engagé, drôle et décroissant, le livre contient aussi un entretien biographique avec l'auteur, au parcours bourré d'enseignements.

Pour celles et ceux qui ne pourraient se déplacer, le Dude Manifesto peut être commandé via notre boutique en ligne, au prix de 8 euros :
http://deniselaboucheeditions.bigcartel.com/product/dude-manifesto-thierry-theolier

Allez, on compte sur vous.
Dudes de tous les arrondissements de Paris, unissons-nous ! »

DLEditions


https://www.facebook.com/events/996649813736889


9.3.16

Sortie vinyle du « REFRAIN DE L’AUSTÉRITÉ» de THIERRY THÉOLIER dans le projet LP WEAPON


LP WEAPON 

Le projet LP WEAPON s'adresse à des artistes sonores, visuels et théoriciens de l'art.


Il propose à travers plusieurs générations de rendre compte chacun avec son médium de la manière d'envisager et de traduire le motif du son comme arme sonore.


Le résultat final comprend un double vinyles avec une vingtaine de compositions sonores et d'une pochette avec texte et image. Dans un premier volet du projet dirigé par Nicolas Gimbert, dix pochettes numérotées de un à dix, reprendrons une image et un texte, de chacun des artistes et critiques ci-dessous. La pochette est un poster au format A1 ou A0 avec côté pile une image d'un des dix artistes visuels et côté face un texte d'un des dix théoriciens.


Soit 100 exemplaires, 10 vinyles avec 10 images et textes différents numérotés de un à dix se répartissant ainsi :


-1 exemplaire sera offert à chaque participant au projet soit 50 exemplaires offerts aux 50 artistes du projet.


-50 exemplaires sont disponibles à la vente au prix de 45 euros.

Cet argent récolté permettra de financer la deuxième édition de LP WEAPON. 


LP WEAPON en écoute ici

http://freevol-association.fr/lp-weapon/exclu


avec entre autres, le...


« Un jour... Un jour, je serai cannibale et je boufferai les riches. Un jour, je serai cannibale et je boufferai les riches. Un jour, je serai cannibale. Un jour, je serai cannibale. Je jure devant Dieu, je vous boufferai et je roterai vos billets de banque.» 

Extrait du 2ème acte du projet de poésie sonore : « 2000 What The Fuck »


8.3.16

Fwd: Fwd: demain Retrait de la Loi travail !



Network Email
Bonjour,
Voici un texte du CIP-IDF pour demain 9 mars 2016
Pas de droit du travail sans droit au chômage !

Dissipons un malentendu. Ni tout à fait imbéciles ni tout à fait naïfs, nous n'avions pourtant pas compris ce « Notre ennemi c'est la finance » adressé peu avant la dernière alternance politique à un électorat populaire alors instamment sollicité. Ce n'est qu'avec les actes qui ont suivi ces paroles que l'énoncé a pris sens. Il fallait simplement prolonger la phrase : l'ennemi dont il était question, c'était « la finance »... des pauvres, des précaires et des salariés. Eh oui, le « changement » c'était ça, et pas autre chose : alors que plus de 40 milliards de crédit d'impôts ont été offerts aux entreprises au nom de la compétitivité, les intérimaires ont vu leurs droits sociaux rabotés, d'innombrables « chômeurs en activité à temps réduit » ont subi les dommages de « droits rechargeables » qui réduisent leurs allocations ; le SMIC horaire est toujours aussi faible pour des emplois toujours plus sous pression tandis que les salaires stagnent ; un RSA en baisse est assorti de davantage de stigmatisation et de contrôle de ceux qui en dépendent...

L'austérité, c'est faire travailler plus, faire plus de profit, contrôler davantage le temps des vivants pour une économie qui n'est rien d'autre que la politique du capital. Après quarante ans de précarisation et de chômage de masse, le mythe du plein emploi, et sa version édulcorée « la création d'emploi », sont encore et toujours invoqués pour mettre en concurrence des pans de plus en plus larges de la population, au nom de la raison économique. C'est encore au nom de l'emploi - et par là même, implicitement, au nom du droit au travail - que le gouvernement entend renverser le droit du travail avec sa Loi travail. Une fois de plus, il faudrait accepter davantage de flexibilité et moins de droits. On cherche par tous les moyens à nous acculer à un chacun pour soi suicidaire. 
Venons-en à l'avant-dernier épisode de la série de mauvais coups qui ont précédé l'ultime tentative de renversement du droit du travail en droit des entreprises, en droit du capital.

Précariser les chômeurs pour précariser tout le monde

Ce détour-là est en réalité indispensable car, comme souvent, c'est à la périphérie du prétendu « contrat social », parmi les « étrangers » et les « chômeurs », que sont initiées des manœuvres décisives pour l'ensemble de la population. En janvier dernier, devançant les négociations des partenaires « sociaux » sur l'assurance chômage, le premier président de la République à avoir été formé à HEC a lancé les hostilités. Hollande a décrit l'indemnisation du chômage comme étant des plus « généreuses » et appelé à de « raisonnables efforts » pour résorber un « déficit » à l'existence contestable, les cotisations étant toujours largement supérieures aux indemnités versées. Une fois l'offensive lancée, les experts de la Cour des comptes ont rempli leur rôle en maquillant les mécanismes d'un déficit de l'Unedic dont il s'agissait avant tout de dramatiser l'ampleur. Divers hiérarques socialistes ont fait chorus, puis la ministre du Travail, suggérant d'instaurer la dégressivité des allocations chômage, a brandi la menace : une réduction insuffisante du « déficit » par les partenaires « sociaux » conduirait l'État à refuser d'agréer le protocole Unedic et à « reprendre la main » pour imposer sa convention chômage, son plan d'économie contre les chômeurs.

Pour nos écono-maîtres, que 57% des chômeurs soient actuellement dépourvus d'allocations chômage ne suffit pas ! Le plan d'austérité annoncé implique de diminuer de 800 millions d'euros le montant des allocations. Le ministère du Budget a établi des scénarii de coupes budgétaires : une diminution de 100 jours de la durée d'indemnisation toucherait 400 000 personnes ; un jour d'emploi ne vaudrait plus un jour indemnisé mais 0,9, ce qui réduirait les droits de 947 000 allocataires ; diminuer l'indemnisation de 57 % à 49 % de l'ancien salaire brut affecterait 1,28 million de chômeurs. En actionnant les curseurs avec dextérité, les économies pourraient même dépasser les 800 millions escomptés.

Aucun scrupule n'arrêtera nos dirigeants ...

Sans droit au chômage, le droit du travail continuera d'être battu en brèche. De fait, la contre-réforme est permanente et elle se déploie sur de multiples plans. Ainsi, bien que les syndicats n'en disent mot, l'instauration d'une prime d'activité, qui vient remplacer des compléments RSA chichement alloués à des salariés précaires et la « prime pour l'emploi », est une énième disposition destinée à fabriquer en quantité de nouveaux travailleurs pauvres.

Tous ceux qui sont ici aujourd'hui savent bien que s'exprimer sur les réseaux sociaux et pétitionner ne suffira pas. À nous tous de le faire savoir, à chacun de nous d'inviter à une mobilisation « dans la vraie vie ». Seule une telle mobilisation, massive, déterminée, pourra obtenir le retrait de la Loi travail et donner un coup d'arrêt à une politique de précarisation qui s'applique partout, par-delà les divers statuts juridiques sous lesquels nous sommes enrôlés dans la production (CDI, CDD, auto-entrepreneur, CDDU, stagiaires, intérim, ...). Si la rue ne fait pas la loi, force restera aux lois de l'économie.

Pour eux, ce qui ne coûte rien ne vaut rien. Qu'à cela ne tienne ! Prenons nos affaires en mains, organisons-nous collectivement pour faire grève, bloquer l'économie et lui nuire, et le pouvoir devra reculer. Ce n'est pas la richesse qui manque. Unis, déterminés, en lutte, nous saurons inventer d'autres pratiques, de nouveaux droits collectifs et imposer une tout autre logique.

Coordination des intermittents et précaires*

source = http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=8073

* et donc des dudes de tous arrondissements de P.A.R.I.S et des provinces de la fRance. (ajout SDH 2.0)

Visitez SDH à l'adresse suivante : http://syndicatduhype.ning.com

 





eXTReMe Tracker