Va sur BLOGGER. Voilà les codes | utilisateur = blackblog03@gmail.com | le mot de passe = black021268 | et blog le Meilleur du Pire et Vice-Versace.

ARCHIVES

11.9.11

ETRANGE FESTIVAL "À l'année prochaine ou à tout à l'heure : DERNIER JOUR."

Material data frappé et spammé  
sous du moebius_and_plank-tollkuehn.mp3


PLAY LOUD.

Oi! JOUR DU SAIGNEUR... ça va saigner et Un foie n'est pas costume (le mien est en tenue camouflage Metal Gear Solid) alors j'achève le harcèlement spammique par le début d'une tease normale, c'est à dire la première page du programme dont l'esprit de certains passages me semble salvateur dans cette France qui bugue et je finirai par une petite sonnette d'alarme car  le hypeux nanard addict fait place au cassos. (Le web et les avatars permettent de moduler la p-r-ose alors que le papier la fige... think about it Fernando ou alors faut être PERSONNE... NOBODY... PESSOA).


Couv' martyrisée par mes soins => la bonne presse qui BUG ! 
Mettre du sexy partout ... WTF?

Je copie/glue l'édito du festival :

« Je ne partage pas vos idées mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous puissiez les exprimer ». Cette célèbre phrase, faussement attribuée à Voltaire, pourrait être l’une des devises de L’Étrange Festival.

Il n’y a de souffle créatif et de talents en devenir que dans les marges et la mauvaise réputation. Ce parti pris (car c’en est un) a probablement longtemps expliqué « l’irrespectabilité » de la manifestation auprès d’une certaine presse, d’un certain pouvoir ou de certaines institutions.

Constat risible, 20 ans plus tard, au regard de la profusion en France de manifestations sans âme ou de la récupération des institutions et festivals prestigieux qui fricotent avec le genre, ou par essoufflement, découvrent sur le tard des auteurs déjà confirmés, afin de leur faire prendre l’air marin.

Le douloureux (parfois) et difficile (souvent) parcours que constitue, chaque année, la construction de la manifestation de rentrée, la plus attendue, se justifie toujours et encore par une seule et précieuse idée : l’Envie.

L’envie de vous en mettre plein les yeux. Celle de vous faire découvrir encore d’autres possibles. Vous combler, vous émouvoir, vous perturber dans vos retranchements peut-être trop hâtifs. Jouir ensemble d’un plateau artistique proprement délirant et inconcevable. Vous donner, ainsi qu’à nos hôtes, la sensation éphémère d’être « chez vous » dans un havre de création, d’échange et de plaisir."

Fin du collage. LISTE SUPPRIMÉE (j'aime pas les listes.) ou alors post-moderne : EF= RutgerHauerJean-PierreMockyLilianaCavaniNicolasWindingRefnJulienTempleChing–PoWongTomSaviniYoshimasaIshibashiJimBidgoodLuckyMcKeeSonoSionRichardStanleyKoenMortierMichaelR.RoskamAgnèsMerletXavierGensJuanFelipeOrozcoTakeshiKoikeJeffNicholsKôjiWakamatsuDanieleCiprí&FrancoMarescoJonathanCaouetteWinsorMcCayClaireDeversPaulVerhoevenJohnFordYoshihiroNishimuraArrabalPierPaoloPasoliniCarlTheodorDreyerSatyajitRayElemKlimovJacquesTourneurLuisBuñuelJeanRollin.TH

À l'année prochaine ou à tout à l'heure...
DERNIER JOUR!

AUJOUR'DHUI L'ÉTRANGE FESTIVAL

et pour une fois je ne vais pas jouer le jeu rotten de la hype mais seulement bel et bien celui de l'Etrange, les espaces limites


 19 h 45 ================================= 21 h 30

et surtout....


18 h 45 : Requiem pour un massacre

L'histoire : Un villageois biélorusse de quatorze ans pique une arme sur un soldat mort et se retrouve embrigadé par la résistance pour lutter contre les Nazis, en 1943. Il y perdra son innocence.
À l’origine, le film devait s’intituler Tuez Hitler !. Il est né du sentiment de culpabilité du réalisateur Elem Klimov qui regrettait de ne pas avoir fait “son” film sur la guerre. Enfant natif de Stalingrad, il a connu les bombardements, la traversée de la Volga, l’exode vers l’Oural avec sa famille. Il se souvient de Stalingrad en feu. De réservoirs bombardés laissant échapper du pétrole, déversés dans un fleuve brûlant. Sa mère veillait sur lui; son père, lui, combattait. Klimov a vu l’enfer s’ouvrir sous ses pieds. Requiem pour un massacre est son témoignage, et vous n’en reviendrez pas. Vivant, assurément, mais traumatisé.


Julien Temple : « Impossible de me rappeler quand je l’ai vu... En revanche, je me souviendrai toujours en être sorti à la fois sonné et totalement euphorique, comme après un shoot d’adrénaline. Ces images de gens brûlant dans l’Église... Le regard du jeune garçon à la fin, muet de terreur, qui fait penser à la fameuse phrase de Nietzsche (« Quand tu regardes au fond de l’abysse, l’abysse aussi regarde au fond de toi. »)... Inoubliable. Il paraît que Klimov l’aurait fait jouer sous hypnose... Jamais su si c’était vrai mais oui Va et regarde est clairement une expérience-limite, à l’image de Salo ou les 120 journées de Sodome... »

http://www.etrangefestival.com/index.php/2011/film/fr/282




Je finis et je vous fous la paix avec cette sensation cassandrique que l'Etrange Festival ne doit pas se tranformer en petit festival de Cannes parisien pour initiés (pervers poly-amorphes et esthètes à deux têtes) Ouais je ne vois pas pourquoi DRIVE a été programmé, ni BULLHEAD du reste (qui n'est pas si terrible, aussi vu aussi vite oublié... faut mieux ne pas annoncer qu'un film est remarquable la déception est d'autant plus grande après la consommation du produit...) Ces films classiques passeront dans le  réseau MK2merde/UGCoke... Alors soit (genre : le crevard qui donne des conseils...) le Festival de Crânes gore doit s'aggrandir en terme de jauge et d'accueil du public ou alors baisser un peu sa hype dans la sélection de certains films et puis merde, je vais le dire  : qu'il cesse d'être dragué par ANAL + cette chaine commerciale2merde que l'on doit payer combien déjà ?

"Je ne partage pas vos idées mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous puissiez les exprimer." 
je rajoute "mais pas trop", je le dis par expérience(s) (...)

APARTÉ EN SOLI-LOQUE/ MODE ON a.k.a REQUIEM POUR UN SPAMASSACRE

JE LE SAIS PAR EXPERIENCES ALORS MERCI LE R.S.A ET LE WEB POUR LA LIBERTÉ D'EXPRÉFION ET DU RE-SENTIMENT  (pour combien de temps encore ? Je rajoute pour certain über-bobos que "Le ressentiment est cette maison de campagne à moi ")   CAR LE WEB QUI FAIT BUGGUER est devenu mon ciné, ma revue, ma littérature(2merde), mon magasin de disques, mon kiosque à journaux, mon café,  avant c'était même ma copine pendant 3 ans de Douille... A qui la faute ? A moi bien entendu mais un peu à certains dans certains secteurs de producFion (les sex-shops de la hype) qui n'évoluent pas avec leur temps(2merde) et leur époque(2merde) et qui finalement, n'ont pas confiance en eux alors ils préfèrent pratiquer cettte rétention du Pouvoir, restreindre les couv' et les tribunes à des VIP de merde (complétement largués car embourgeoisés ne prenant aucun risque) et ne subordonner leurs espaces qu'à des suckers, des pouffes (hommes inclus), des stagiaires bénévoles-putes ou des pigistes semi-bénévoles (ou qui foutent leur site en guise de salaire.) Je finis en eau de boudin Journiac (lisez moi c'est mon sang) mais c'est aussi en réaction au dernier dossier de CHRO' et la nouvelle formule de Technikart (?!!! elle est où c'est juste le Bordel et que du MAINSTREAM).  FIN DU SOLI-LOQUE, pensées pour les autres, le PUBLIC :

Bon, pour ceux qui n'ont pas les moyens de se payer 6 places 30 € (fermez vos âmes affamées, j'en connais qui n'ont pas d'ordi, ni de web sans parler du GRAND NOIR qui zone le métro des Halles on dirait un personnage à la Koltès dans Quai-Ouest...  hier je lui ai refilé ma quiche lorraine pécho au bar-snack du forum...)

Voilà deux liens exceptionnels et deux films de nerds (GEEK SUCKS) :



sur http://lesintrouvables.blogspot.com / http://lesineditsvhs.blogspot.com

S (a)igné la foie en costume über-bobo virtuel



"Je ne partage pas vos idées mais je me battrai jusqu’à la mort pour
que vous puissiez les exprimer mais pas trop."  

Un crevard sur un banc près du métro VOLTAIRE

Photo: Gilles Vanneste Nouvel An Belge et Fiston (gonzaï)


GRANDE CLASSE SANS TUTURE DE MERDE
LE CHEVAL DUDE LE CHEVAL.
(vu hier-soir dans un MK2merde)

eXTReMe Tracker